Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Published by Ouaibe-apprenti

Breuillet, première semaine inaugurale

Pendant toute la semaine, à la médiathèque de Breuillet, les visiteurs (notamment des scolaires) ont pu se familiariser avec la condition de la femme médiévale, l'amour et la chasse.

Photo, Daniel Roger, Président tenant le stand lors de l'exposition à la médiathèque

 

 

Le  goûter-conté du samedi a réuni environ une vingtaine  de personnes venues découvrir la vie des gens du peuple proches des petits nobles, dans le Breuillet de 1300 où se heurtent partisans des Plantagenets et mercenaires des Capétiens, sur des sols eux aussi soumis à diverses évolutions.
Dans ce contexte, au cours d'un repas " entre hommes", les seuls chefs des lignées négocient les conditions d'un mariage dont ils signeront le contrat devant un clerc. Ces mêmes décideurs assisteront aux épousailles (fiançailles) officielles devant l'église de Breuillet et devant ses représentants. Ceux ci vérifieront que les promis respectent la loi de l'Eglise avant de publier les bans.
Le mariage religieux sera aussi bien encadré et réglementé à l'église de Saint Sulpice, début avril.
Apres la lecture du texte illustre des Trublions, quelques spectateurs ont reconnu avoir découvert un aspect peu connu du Moyen Âge dont trop d'historiens ignorent le peuple.
La nouveauté de la formule -présenter le mariage médiéval et choisir un moment différent  par commune- a séduit ceux qui  y ont assisté mais aussi les Trublions pour qui ce pari était réussi.

Le goûter fut suivi, en présence des élus, de l'inauguration puis de la dégustation de douceurs médiévales.

 

Le dimanche, c'était le tour des spectacles.
Les conditions météorologique n'étant pas idéales (pluie légère, froid), les Graines de Saltimbanque avaient décidé d'installer leur tréteau et de jouer leur spectacle itinérant dans la salle de réception. les Romanes tribales installant leur espace devant la mairie.
À 15 h, Christian commençait la visite de l'église (visite qu'il a proposée en fait deux fois, avant et après le spectacle).
Pendant ce temps, en musique les Romanes Tribales proposaient danse, jeu de feu, jonglage, en musique. Ce qui avait l'intérêt d'attirer les spectateurs et de leur permettre de repérer l'endroit où tout avait lieu.

Une salle étonnamment bien remplie...

 

À 16 h, les Fabuliaux commençaient par la présentation de leur tréteau ;  décor : un mur et une fenêtre qui devaient servir de cadre à plusieurs scènes mettant en jeu des couples médiévaux. Bonne surprise, on a dû rajouter des chaises pour loger la soixantaine de spectateurs. Les comédiens ont ensuite invité les spectateurs à suivre le saunier et sa femme qui partaient au sel car une scène se jouait sur un autre lieu, en extérieur. Quand il a fallu remonter dans la salle, une partie des spectateurs n'a pas suivi...

 

 

 

 

Ceux qui ont persévéré ont pu non seulement voir la fin du spectacle mais aussi déguster les douceurs médiévales, pain d'épice arrosé d'hypocras.

 

Cet après-midi s'est très bien passé, les gens ont apprécié l'animation et le spectacle qui fut suivi d'un pot de l'amitié avec dégustation de douceurs. Les membres de l'association, qui ont œuvré, étaient tous enchantés du succès de cette première des Fêtes Romanes de l'année.

 
À suivre St Sulpice 7 et 8 avril, Mornac du 22 au 29 avril puis Vaux du 21 au 26 mai.
 
 
To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post